Sommeil

Bien dormir : un rêve ou une réalité?

Le sommeil est indispensable à la vie alors que nous passons le tiers de notre vie à dormir.                                           

La durée de sommeil et son architecture varient d’un âge à l'autre.
Le nourrisson dormira jusqu'à vingt heures par jour, le sujet âgé lui se contentera de quelques heures seulement.

Faire une bonne nuit n’est pas un simple besoin ou un choix mais une nécessité.                                                                

Le sommeil conditionne plusieurs paramètres dans l’organisme.

Lire plus
Bien dormir : un rêve ou une réalité?

Le sommeil est indispensable à la vie alors que nous passons le tiers de notre vie à dormir.

La durée de sommeil et son architecture varient d’un âge à l'autre.

Le nourrisson dormira jusqu'à vingt heures par jour, le sujet âgé lui se contentera de quelques heures seulement.

Faire une bonne nuit n’est pas un simple besoin ou un choix mais une nécessité.

Le sommeil conditionne plusieurs paramètres dans l’organisme.

Bien dormir permet au corps de recharger entre autre ses batteries en mettant au repos la machine et au cerveau de classer ses informations.

Au cours de la nuit beaucoup de choses se passent.

La pression artérielle, la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire baissent. Le corps se met en quelque sorte en mode économie.

Vous comprenez bien que si vous faites une ou plusieurs mauvaises nuits, c’est tout le paramétrage de votre organisme qui sera perturbé.

Les répercussions se feront sentir tout naturellement le lendemain.                                                                           C’est logique puisque le sommeil conditionne vos journées.

Faire une mauvaise nuit de sommeil pourra s’accompagner de maux de tête au réveil, de troubles de la mémoire, de la concentration ou de l’attention dans la journée, parfois même de somnolence excessive, voire de difficultés et d’erreurs lors de l’accomplissement de certaines tâches enfin de nervosité et d’anxiété.

Prendre soin de son sommeil est devenu possible depuis que la médecine du sommeil existe.

Améliorer la qualité de son sommeil, lutter contre son insomnie dans toutes ses formes, traiter son ronflement ou ses apnées du sommeil, promouvoir une meilleure vigilance et attention dans la journée ou tout simplement lutter contre ce sentiment de fatigue chronique qui vous domine sont bien des vœux fictifs pour beaucoup d’entre-vous mais qui peuvent devenir concrets grâce à la médecine du sommeil.

Quel est votre profil ?

Les troubles du sommeil sont complexes et multiples: une personne peut présenter plusieurs troubles en même temps.

Un trouble peut aggraver l’autre: d’où l’intérêt de la prise en charge globale et simultanée de toutes les plaintes du malade.

Nous vous proposons un aperçu des troubles fréquemment rencontrés dans notre consultation.

La méthode

Les consultations de sommeil ne peuvent se substituer aux consultations de psychiatrie ou de pneumologie.

La médecine du sommeil est une médecine à part entière qui vise à écoutertraiter et accompagner les personnes qui souffrent de troubles du sommeil.

Les troubles du sommeil pris en charge au cabinet ont été énumérés dans la rubrique précédente.

Lire plus
La méthode

Les consultations de sommeil ne peuvent se substituer aux consultations de psychiatrie ou de pneumologie.

La médecine du sommeil est une médecine à part entière qui vise à écouter à traiter et à accompagner les personnes qui souffrent de troubles du sommeil.

Les troubles du sommeil pris en charge au cabinet ont été énumérés dans la rubrique précédente.

Les consultations d’une durée de 45 minutes en moyenne permettent avant tout au patient d’exposer librement son problème et au médecin d’évaluer les origines du trouble du sommeil et de lui apporter les solutions adéquates.

   Il est illusoire de penser que tous les problèmes de sommeil se soignent par des médicaments. Nous faisons allusion aux insomnies qui demeurent la cause la plus fréquente de consultation.

Prescrire des somnifères, des anxiolytiques ou des antidépresseursà toute personne ayant du mal à dormir est une aberration.

Ces médicaments aux effets secondaires multiples ont des indications précises et ne sont pas à prendre à vie.

En fonction du type de maladie du sommeil, un enregistrement polygraphique ou polysomnographique du sommeil à domicile pourra être prescrit.

L’enregistrement du sommeil

L’enregistrement du sommeil est un examen non invasif, sans risques, pouvant être réalisé à domicile sur une nuit en général.

L’enregistrement du sommeil est aussi appelé polygraphie ventilatoire ou polysomnographie.

Chaque examen complémentaire a ses indications. Il est demandé si le trouble du sommeil le nécessite et non de manière systématique.

Lire plus
L’enregistrement du sommeil

L’enregistrement du sommeil est un examen non invasifsans risques, pouvant être réalisé à domicile sur une nuit en général.

L’enregistrement du sommeil est aussi appelé polygraphie ventilatoire ou polysomnographie.

Chaque examen complémentaire a ses indications. Il est demandé si le trouble du sommeil le nécessite et non de manière systématique.

Sur prescription médicale, il est remboursé par la plupart des assurances maladies.

L’enregistrement du sommeil permet sur une nuit d’avoir une idée précise sur :

L’organisation du sommeil, en fournissant des renseignements précis sur les proportions des différents stades du sommeil (léger et profond)

L’efficacité du sommeil

La baisse de l’oxygénation du sang appelée désaturation qui constitue un élément important dans la survenue de problèmes cardio-vasculaires et cérébraux

Le rythme cardiaque pendant le sommeil

Le ronflement en analysant sa part parmi le temps de sommeil total ainsi que sa relation avec la position du corps 

Les apnées c’est à dire des arrêts respiratoires durant le sommeil constituant un facteur de risque sur le cœur et le cerveau

Les micro éveils si ils existent correspondent à des réveils multiples et répétés détruisant la qualité du sommeil du fait de la fragmentation de ce dernier

Les mouvements périodiques du membre inferieur si ils sont présent sont des mouvements siégeant au niveau des jambes survenant durant le sommeil et fragilisant ce dernier

Les apnées du sommeil

Les apnées obstructives du sommeil sont des pauses respiratoires répétées durant le sommeil.

Souvent elles ne sont pas perçues par le malade mais plutôt par la personne qui dort à côté.

Lire plus
Les apnées du sommeil

Les apnées obstructives du sommeil sont des pauses respiratoires répétées durant le sommeil.  

Souvent elles ne non pas perçues par le malade mais plutôt par la personne qui dort à côté.

L’incidence du syndrome des apnées du sommeil augmente de façon linéaire avec l’âge, elle se situe à :

2% entre 2 et 6 ans

8% entre 20 et 44 ans

20% entre 45 et 64 ans et

30% chez les plus de 65 ans.

Les patients en surpoids ou diabétiques sont plus à risque de développer ce syndrome.

En effet 60% des de ceux présentant un syndrome métabolique sont porteurs de ce trouble.

La somnolence diurne excessive et la fatigue sont les principaux symptômes et constituent le motif principal de consultation.

D’autres plaintes peuvent accompagner ce dernier à savoir les endormissements involontaires la journée,les difficultés de concentration, d’attention, de mémoire, le ronflement, l’irritabilité, l’envie d’uriner la nuit ou la baisse de la libido.

Non traitées, ces apnées augmentent la sensation de douleur, le risque de survenue du diabète et des complications cardio-vasculaires entre autre de l’hypertension artérielle, des troubles du rythme cardiaque, de l’infarctus du myocarde et de l’accident vasculaire cérébral.

L’enregistrement du sommeil à domicile permet de poser le diagnostic et de guider le traitement.

Le ronflement

Le ronflement appelé ronchopathie est un bruit gênant produit le plus souvent lors de l’inspiration.

Le ronflement peut être bénin comme il peut être révélateur d’un problème plus grave comme le syndrome des apnées du sommeil.

Il peut aussi constituer une contrainte pour les personnes qui partagent la vie du ronfleur qui peuvent voir apparaître une insomnie.

Lire plus
Le ronflement

Le ronflement appelé ronchopathie est un bruit gênant produit le plus souvent lors de l’inspiration.

Le ronflement peut être bénin comme il peut être révélateur d’un problème plus grave comme le syndrome des apnées du sommeil.

Il peut aussi constituer une contrainte pour les personnes qui partagent la vie du ronfleur qui peuvent voir apparaître une insomnie.

Le médecin du sommeil pourra évaluer l’importance de ce ronflement, ses causes, ses conséquences et par la suite proposer le traitement le plus approprié.

La fatigue chronique

Qui de vous ne s’est pas senti un jour trop fatigué ? Et si c’était dû à votre sommeil ?

En effet, dormir va permettre à votre organisme de se ressourcer, de reconstituer ses défenses immunitaires et de classer ses informations.

Mais il ne vous suffira pas de dormir le plus longtemps possible pour que vous soyez le plus en forme.

Lire plus
La fatigue chronique

Qui de vous ne s’est pas senti un jour trop fatigué ? Et si c’était dû à votre sommeil ?

En effet, dormir va permettre à votre organisme de se ressourcer, de reconstituer ses défenses immunitaires et de classer ses informations.

Mais il ne vous suffira pas de dormir le plus longtemps possible pour que vous soyez le plus en forme.

La durée de votre sommeil à elle seule ne suffit pas pour vous garantir un bon état dans la journée.

La qualité de votre sommeil a toute son importance.

Chercher à résoudre ce sentiment de fatigue chronique par la prise abusive de médicaments ou de vitamines peut s’avérer inefficace et peut porter préjudice à votre corps.

Néanmoins le médecin du sommeil pourra vous aider à surmonter ce sentiment.

Le sommeil et la santé

Comme le diabète ou l’obésité, l’incidence des troubles du sommeil est en pleine augmentation de nos jours.

Selon les données scientifiques, presque une personne sur deux présenterait un trouble du sommeil.

Ces maladies parfois chroniques ne sont pas sans conséquences sur la santé de ces personnes.

Lire plus
Le sommeil et la santé

Comme le diabète ou l’obésité, l’incidence des troubles du sommeil est en pleine augmentation de nos jours.

Selon les données scientifiques, presque une personne sur deux présenterait un trouble du sommeil.

Ces maladies parfois chroniques ne sont pas sans conséquences sur la santé de ces personnes.

A titre d’exemple, dormir moins de six heures par nuit augmente le risque de diabète, d’hypertension artérielle et favorise la prise de poids par perturbation des hormones qui régulent l’appétit.

A l’inverse, faire plus de dix heures de sommeil par nuit ne serait pas sans risques puisqu’elle majore le risque de décès par crise cardiaque.

Sur le caractère, les troubles du sommeil sont souvent associés à l’irritabilité, l’anxiété et la dépression.

Enfin un sommeil perturbé s’accompagne souvent d’une sensation amplifiée de douleur.

Loading...
Facebook Messenger for Wordpress